Broderie

                                        

Etat de choses qui sont inséparables de par leur nature et qui ne peuvent être disjointes que mentalement et par abstraction.

Marion Delcroix explore la sensation du souvenir et son inhérence au sein de l'esprit.

Survivance dans la mémoire, d'une impression, d'une idée, d'un événement passé.

Le souvenir personnel, commun et/ ou plus ou moins heureux reste indissociable de notre identité.

Cristallisé dans la mémoire, il évolue à travers le temps selon son degré d'imprégnation, de manière consciente ou inconsciente,

nous ramenant parfois à l'essence de notre vie.

Face à une époque avide d'instantanéité, la volonté de l'artiste est d'inscrire le souvenir dans une temporalité propre.

La "broderie" comme principal moyen d'expression, révèle le sentiment éthéré recherché.

Le fil vient ainsi matérialiser le lien entre le passé et le présent.

L'idée est d'amener à la réflexion autour des notions de temps, d'empreinte et d'identité.